Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ONG "USHABABI WA MESO" avec l'Ambassadeur de l'Afrique du Sud  aux Comores lors de la distribution de kits scolaires aux élèves d'une école primaire à Anjouan

L'ONG "USHABABI WA MESO" avec l'Ambassadeur de l'Afrique du Sud aux Comores lors de la distribution de kits scolaires aux élèves d'une école primaire à Anjouan

Un programme  conçu et soutenu par Darchari MIKIDACHE et l'équipe du think tank "Cercle des Economistes et des Experts Comoriens (CEEC) pour donner un coup de pouce à la jeunesse comorienne

Un programme conçu et soutenu par Darchari MIKIDACHE et l'équipe du think tank "Cercle des Economistes et des Experts Comoriens (CEEC) pour donner un coup de pouce à la jeunesse comorienne

Une partie de l'équipe CEEC en France M. MHOMA ABDOU, KAMAL ABDOU SALIM et  DARCHARI MIKIDACHE
Une partie de l'équipe CEEC en France M. MHOMA ABDOU, KAMAL ABDOU SALIM et  DARCHARI MIKIDACHE
Une partie de l'équipe CEEC en France M. MHOMA ABDOU, KAMAL ABDOU SALIM et  DARCHARI MIKIDACHE

Une partie de l'équipe CEEC en France M. MHOMA ABDOU, KAMAL ABDOU SALIM et DARCHARI MIKIDACHE

Un article de LE COURRIER D'ANJOUAN, Hebdomadaire N°007 du 9 au 15 novembre 2015 

Les lots de fournitures scolaires et de produits hygiéniques ont été distribués le mercredi 21octobre aux élèves de l’école primaire de Chitsangani (Mutsamudu) par l’association Espace jeunesse pourun nouvel avenir, dénommée en comorien Ushababi wa meso (la jeunesse de demain), une Ong (Organisation nongouvernementale) comorienne. En plus de l’offre de fournitures et d’accessoires hygiéniques, les écoliers ont aussi eu  droit à une visite médicale, notamment ophtalmologique, effectuée par les médecins bénévoles de l’Ong.

Ces actions se sont déroulées en présence de l’ambassadeur de la République d’Afrique du Sud en Union des Comores, Mbulelo Bungane, l’invité d’honneur de cet événement. Ce dernier, interrogé par la presse sur ce que pourrait être son soutien à cette organisation, a répondu que son pays est « sensible à tout ce qui touche à la santé et à l’éducation des enfants, mais aussi à la condition féminine ».

Espace jeunesse est une association née l’année dernière et qui opère actuellement à Anjouan, « en attendant d’étendre son action dans le reste du pays », d’après Meznoudi Nizar, son président. Elle réunit des bénévoles issus de divers domaines et intervient, selon son promoteur, dans des secteurs aussi variés que l’éducation, l’environnement, la santé ou l’insertion de la jeunesse. Actuellement, elle a introduit l’enseignement de la langue arabe aux écoliers de l’école de Chitsangani, en complément du programme officiel. Les cours sont assurés par ses bénévoles.

L’association de Meznoudi Nizar a donc, parmi ses objectifs, celui de « réduire le taux d’échec scolaire par l’introduction de cours d’initiation à l’informatique aux élèves du cours moyen (CM1 et CM2) ».

Elle prévoit, entre autres choses, de « créer des espaces culturels et de jeu pour la jeunesse », comme l’annonce son président. Mais pour le moment, le soutien qu’elle reçoit proviendrait essentiellement du Cercle des économistes des Comores, une organisation dirigée par un expatrié, ainsi que de donateurs privés.

J. Labite

LE COURRIER D'ANJOUAN

Tag(s) : #ONG

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :